L'histoire du Salon

Publié le par Anne-Sophie Faliero - mis à jour le

2018 : Rendez-vous du 24 février au 4 mars 2018
2000 - 2017
2016 : La vache égérie Cerise bénéficie pour la 1ère fois d’un dispositif de communication digitale unique.
2013 : Le salon fête ses 50 ans.
La campagne de communication du salon met à l’honneur les 7 animaux représentant les 7 espèces du Concours Général Agricole des animaux.
2017 : Plus de 17 millions de mentions du #SIA2017
2014 : Le Salon rassemble plus de 700 000 personnes, soit une fréquentation multipliée par deux, par rapport à sa première année !
A partir de l’an 2000, la vache devient l’emblème du Salon International de l’Agriculture.
Chaque année, le CENECA et le comité élevage désignent une race à mettre à l’honneur. C’est l’organisme de sélection de la race retenue, désigne l’animal qui la représente le mieux.
1925 - 1975
1964 : Le Salon International de l'Agriculture ouvre ses portes pour la première fois.
Le ton est donné : le monde agricole dans sa globalité s'y retrouve. Ce 1er Salon ouvre ses portes en mars et séduit plus de 300 000 visiteurs. Le Salon devient un passage obligé pour de nombreuses personnalités politiques.
1925 : Le Concours Général Agricole emménage au Parc des Expositions de la Porte de Versailles et ne cesse d'évoluer depuis.
D'abord réservé aux animaux, il accueille maintenant les Concours des produits du terroir, des vins et en 2014 pour la première fois, des prairies fleuries et s'est doté d'une magnifique vitrine : le Salon International de l'Agriculture. Découvrez l'histoire du Concours Général Agricole

En 1975, le salon reçoit 500 000 visiteurs
1963 : Edgard Pisani, alors ministre de l’Agriculture, crée, le Centre national des expositions et concours agricoles (CENECA), Ses fonctions sont « d’assumer la responsabilité des expositions et concours agricoles à caractère national ou international et, en particulier, celle du Concours général de Paris ».
1844 - 1870
Héritier des comices agricoles, issus du 18ème siècle, le concours "des animaux gras" ou "des animaux de boucherie" est inauguré en 1844 à Poissy, dans les Yvelines. Il constitue l'un des deux grands marchés qui approvisionnent la capitale en animaux de boucherie.
1870 : Création et lancement officiel du Concours Général Agricole à Paris